Bonsaï Club de Saintonge

Bonsaï Club de Saintonge

Et si on parlait du ... BOUGAINVILLIER - Jean Paul Latreuille

Nom : BOUGAINVILLEA

Famille : Nyctaginacée

Type : grimpant dans les jardins, buissonnant en Bonsaï

Exposition : ensoleillée

Sol : plutôt léger et bien drainé

Floraison : de Mars à Juin

 

 

POURQUOI cet intérêt ? il égaille la maison de mars à juin.

 

P4024446.jpeg@

 

Rappel historique : dédié à BOUGAINVILLE ramené de ses voyages autour du monde ..à ROCHEFORT. Originaire (selon les variétés) du BRESIL, d’autres de TAIWAN. On recense une douzaine une douzaine d’espèces et d’arbustes ou de lianes éventuellement épineuses au feuillage entier ou alterné.

 

Caractéristiques : implantation dans le pourtour méditerranéen, une floraison abondante de couleurs variées allant du blanc au violet en passant par le rouge sombre, le jaune et voir, pour certaines variétés, panachées.

En GRECE, c’est un vrai ravissement sur les fonds blancs immaculés des façades !

 

Je vous joins la photo de mon arbre, en transit dans notre salon, qui à cette époque nous apporte beaucoup de satisfactions. Il s’agit d’un achat en Jardinerie ou il était entrain de crever( 2018) !

 

Quelques Conseils

 

Exposition : Beaucoup de lumière et éventuellement de soleil. T° intérieure d’une maison non surchauffée en hiver (éviter en dessous de 12°). Dehors l’été mais n’aime pas le vent ou les courants d’air. Rustique à notre latitude.

Poterie : choisir une coupe assez profonde et un substrat bien drainant nécessitant un apport régulier, (en alternance) en liquide, mensuel ou bimensuel, et un autre à décomposition lente. Un pot émaillé de couleur +ou-complémentaire de celle des fleurs sera d’un très bon effet, selon les gouts, de chacun.

Nettoyage : les fleurs fanées tombent, en principe, d’elles même. Brosser le tronc régulièrement en extérieur. Cet arbre n’aime pas se sentir …abandonné ! Il se développe normalement mais sans excès.

Rempotage : tous les deux ans AKADAMA, Pumice et morceaux de charbon. Tailler la moitié des racines. Aime les sols plutôt riches.

Taille : Pincer assez sévèrement après la floraison pour garder l’aspect. Rabattre après la floraison à 2ou 3 yeux. En Hiver, tailler les branches pour conserver sa forme. Enlever les bois morts.

Ligaturage : sans problème particulier (3 à 6mois).

Arrosage : fréquent, régulier mais pas trop abondant surtout en période de floraison pour favoriser les boutons floraux. L’arbre aime un air chaud et humide autour.

Parasites et maladies : Pucerons verts, cochenilles, chlorose. En général, peu sensible.

 

En conclusion : j’aime cet arbre aux formes diverse et variées, à la floraison abondante qui trouve sa place dans la maison à une période ou celle ci a besoin d’être égaillée.

 

NB : Je précise n’être spécialiste .. de rien mais revendique une sensibilité particulière à ces arbres pour l’évocation méditerranéenne qu’elle m’apporte !

Je ne revendique pas de droits d’auteur…  mais réponds à l’appel de ceux qui alimentent utilement notre blog saintongeais.

 

 

Bibliographie :

Le petit Larousse des Bonsaï ( Remy SAMSON

La connaissance du bonsaï (Benoit GRANDJEAN)

Technique du bonsaï (J Y NAKA)

L’Esprit bonsaï ( revue)

 

 

 



01/04/2020
3 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 52 autres membres