Bonsaï Club de Saintonge

Bonsaï Club de Saintonge

Atelier Rempotage Février 2019 - Annie Chauvet

Atelier rempotage de feuillus

 

En cette belle journée du 9 février 2019, qui nous réunit pour l’atelier « Rempotage des Feuillus », j’ai reçu de précieuses informations:

 

Outre les diverses pinces à branches et ciseaux, quelques outils peuvent se révéler nécessaires :

-        Une baguette de bambou bien sèche,

-        Un petit couteau,

-        Une pince simple pour serrer le fil. Simple parce que mieux que la pince japonaise avec son « bec de canard » qui coupe quand on veut tordre le fil,

-        Du fil galvanisé.

Le fil est très important pour fixer l’arbre dans son pot. Il ne doit pas bouger pour ne pas risquer de casser ses petites racines.

Les feuillus sont rempotés tous les 6 à 7 ans, plus ils vieillissent, moins on les rempote.

Sur un arbre prélevé, bien retirer toute la terre, et retirer les 2/3 des racines.

 

De nombreux arbres ont été taillés, rempotés, marcottés même !

La nouvelle que je suis dans le club aurait aimé assisté à tous les travaux sur tous les arbres, mais mon statut d’humaine ne m’en permet pas autant.

 

Mais tout d’abord, merci à Philippe pour son explication sur le rempotage, et à Cyril et Sébastien pour leurs avis éclairés et leur aide pour travailler, ou non d’ailleurs, mes jeunes arbres.

Et merci à tous les membres du club pour leur sens du partage.

 

La journée a donc débuté avec une démonstration de rempotage par Philippe :

Placement de la grille qui retiendra le substrat avec une épingle de fil, et du fil qui maintiendra

solidement  l’arbre dans son pot,

 

1.png

 

 nettoyage des racines qui seront à cette occasion raccourcies,

 

2.png

 

mélange pour obtenir le substrat qui conviendra le mieux à l’arbre, dépose de l’arbre sur une motte de ce substrat,

 

3.png

 

 serrage du fil de maintien sur la base de l’arbre, disposition du substrat à bien faire rentrer dans les racines avant de remplir le pot.

Déposer de l’akadama bien fin autour du nébari donne une finition plus jolie et permettra ensuite d’y faire pousser de la mousse. Cette opération se termine par un arrosage fin et copieux.

 

4.png

 

Ensuite chacun s’est installé à une table et a procédé au travail de ses arbres.

En travaillant les miens, avec l’aide de Cyril, nous avons découvert un nébari particulier sur un orme  

 

5.png 6.png

     

et celui, joli, d’un arbousier, qui avait été enterré sur cinq centimètres.

Tous deux mis à nu, commencent à montrer leur caractère. Taillés, rempotés… j’ai hâte de les voir évoluer, mais patience…

 

Travail en image sur un bonsaï pommier acheté en jardinerie :

Le tronc n’est pas conforme, le 1er tiers doit être le plus fort, le 2e moyen et le 3e plus fin. Cyril entaille le tour du tronc jusqu’au bois blanc à l’endroit où l’arbre devrait refaire des racines puis pose un fil pour que la sève reste davantage à ce niveau et aide l’arbre à faire grossir son tronc. Ensuite il coupe les branches mal disposées, la tête notamment qui n’était pas jolie, et pose du mastic. Une autre branche deviendra la tête.

 

7.png 8.png  9.png

 

10.png


J’ai découvert sur un arbre de Sébastien, puis sur d’autres, la marcotte aérienne, pas toujours facile à réussir.

 

11.png

 

A la mi-journée, tout le groupe s’est réuni afin de faire passer les infos du moment, notamment celles concernant un voyage au Japon prévu en novembre, avant d’enchaîner avec le repas partagé, constitué de toutes les bonnes choses préparées par les uns et les autres,  toujours dans une bonne ambiance amicale.

 

 

12.png

 

Le temps pour quelques-uns de terminer leurs travaux, et le moment de clore cette sympathique journée riche d’enseignement était déjà arrivé.

 

13.png  14.png

15.png

 

 

Rendez-vous pour le prochain atelier : « rempotage de conifères »

Annie

 

 



16/02/2019
5 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 38 autres membres